jeudi 30 juillet 2015

Même en pleine canicule !

Cuisine sauvage en plein été

  


Il a fait chaud, très chaud dans le Gard ces dernières semaines ! et pourtant une grand-mère et ses petites-filles ont eu envie de découvrir les plantes sauvages comestibles disponibles à cette époque. Alors tôt le matin nous sommes parties, cherchant les coins encore ombragés. Les jeunes filles avaient emporté de quoi noter les noms des plantes que nous rencontrions. 
 

Avec une loupe nous avons observé les fleurs de la silène enflée, fait péter avec joie les calices, compté les nervures du plantain, compris pourquoi et comment les orties piquent, croqué les feuilles agréablement acidulées du pourpier, savouré une fleur d'onagre... et rempli nos paniers de feuilles et de fleurs ! 
De retour chez la grand-mère nous avons démarré notre cuisine 
sauvage et voilà le résultat !



Scones aux orties
Gaspacho fleuri au pourpier
Tarte verte chénopode-amarante













Les cuisinières étaient très fières et les scones n'ont pas fait long feu !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire